lundi 24 décembre 2018

Savoir-vivre

Excellentes fêtes de fin d'année à tous !!!


Mais sans excès, s'il vous plaît : chaque drame lié à l'alcool rend plus difficile notre cause à défendre. 
                 Et le cas échéant... laissez le volant !

Nota Bene
Nous espérons que, cette année-ci, les ennemis du vin respecteront cette période en laquelle il est de coutume que les conflits, eux, ne soient plus alimentés. 
Et que nous n'aurons pas droit à la perfide déloyauté commise l'an dernier au travers du décret n° 2017-1866 du 29 décembre 2017, publié au Journal officiel le 31 décembre 2017.
Pour mémoire, lire la question écrite du sénateur de l'Hérault, M. Jean-Pierre Grand, quelques jours plus tard : https://www.senat.fr/questions/base/2018/qSEQ180102812.html.
Mais rien n'est sûr et nous n'excluons pas un nouveau "coup tordu" en pleine "trêve des confiseurs" notamment parce que quelques indices nous incitent à la méfiance. 
Tel cet article consacré au propos d'un homme défini presque comme un nutritionniste de base, sans plus : https://www.francetvinfo.fr/sante/alimentation/calorique-deletere-sur-la-sante-un-nutritionniste-veut-apposer-un-logo-sur-les-bouteilles-d-alcool-pour-mettre-en-garde-les-consommateurs_3111081.html#xtor=AL-67-[article].
Mais que pour notre part nous connaissons depuis bien longtemps et à bien d'autres titres.
Nous en parlions d'ailleurs récemment :  http://honneurduvin.blogspot.com/2018/12/principal.html.

Bon ! Tâchons quand même d'espérer qu'en 12 mois ils auront acquis un minimum de savoir-vivre.
Faute, hélas, d'avoir appris à goûter l'art de vivre à la francaise.


Mais joyeuses fêtes à eux aussi quand même : ce sera peut-être l'occasion ?

`

Aucun commentaire:

Publier un commentaire