lundi 24 avril 2017

Premier tour

Bon : faisons les comptes !
Au premier tour de l'élection présidentielle que nous sommes en train de vivre, le total des voix s'étant porté sur des candidats souhaitant, par mesure de type fiscal, rendre la consommation de vin inaccessible aux catégories sociales les moins favorisées ne représente même pas 30% des suffrages exprimés.

Avis aux amateurs : être contre le "divin breuvage", ça porte la poisse !
Tout autant que l'inverse est vrai.
Compte tenu de ce résultat, pour les défenseurs du vin, l'heure est venue de préparer l'"après 7 mai".
Notamment les élections législatives : qui décidera de s'engager sous le signe du mauvais œil ?

Nota Bene 
Pour découvrir qui sont les candidats évoqués ci-dessus, lire les réponses apportées :
1) à Sécurité Sanitaire : http://www.securite-sanitaire.org,
2) à L'ANPAA : http://www.anpaa.asso.fr/lanpaa/actualites/65-generales/851-propositions-anpaa-candidats-presidentielle.


mardi 18 avril 2017

Questions aux candidats (suite)

Parmi la myriade d'associations œnophobistes, il y en a 2 qui se sont permis de poser un certain nombre de questions aux candidats à l'élection présidentielle dont le premier tour aura lieu dimanche prochain. 

Un peu choquante quand même, cette intervention dans le débat démocratique des ennemis de la civinlisation, sachant qu'à celle-ci est historiquement lié le concept de République comme en atteste l'œuvre de Platon !

Mais toujours est-il qu'outre le cas de l'association Sécurité Sanitaire du Dr. Got comme nous l'avons indiqué dans notre billet précédent, c'est aussi celui de l'ANPAA : http://www.anpaa.asso.fr/lanpaa/actualites/65-generales/851-propositions-anpaa-candidats-presidentielle.

Sachant quand même que les 2 demandes sont un peu différentes. 
 
Par exemple, lorsque S.S. Gotique demande une évolution de la fiscalité qui pénaliserait  particulièrement le vin, la taxation au degré, la non moins féroce ANPAA préfère le principe du "minimum pricing" dont nous avons eu à parler il y a quelque temps : http://honneurduvin.vitisphere4.vitisphere.com/alerte-a-bruxelles/.
Un système d'origine écossaise qui pourrait de fait relancer en France la consommation de whisky au détriment des boissons alcoolisées non distillées. 
 
Mais aussi et surtout un très efficace moyen de reproduction sociale au seul bénéfice des classes favorisées !
Lesquelles, compte tenu du prix minimum élevé qui serait appliqué aux jus de fruits fermentés (vin, cidre, poiré,...) pourraient de fait se retrouver les seules à être en mesure d'en consommer de manière régulière et modérée. 
 
Et ainsi, les rejetons de ces privilégiés disposeraient au travers des générations d'un avantage acquis en terme de quotient intellectuel, ce qui favoriserait la perpétuation de fait, à travers les générations, de la domination des uns sur les autres. 
Voir notre article : http://honneurduvin.blogspot.fr/2016/07/baisse-du-quotient-intellectuel.html.

Concernant les réponses des candidats à ces questionnements, nous laissons aux lecteurs défenseurs du "divin breuvage " le soin de les découvrir et de se faire une opinion en les comparant à celles que les mêmes ont apportées à la sollicitation de la CNAOC (Confédération Nationale des producteurs de vins et eaux-de-vie de vin à Appellations d’Origine Contrôlées) : http://cnaoc.org/election-presidentielle-2017-interview-des-principaux-candidats/.
Certaines contradictions sont particulièrement savoureuses !

Bien sûr, de manière collective, nous n'avons pas à tenter d'influencer le choix de ceux qui apportent quelque crédit à notre combat.
Mais l'auteur de ces lignes, à titre personnel tient à féliciter ceux qui ont choisi de ne répondre à aucune des 2 organisations fachygiénistes.
Bravo : Socrate serait fier d'eux !
Petit bémol : dommage qu'un seul des 2 postulants que nous venons de féliciter ait répondu à la CNAOC.
Mais d'ici dimanche il est encore temps...

Autre chose
Tout récemment, une étude de plus démontre les bénéfices cardio-vasculaires d'une consommation régulière et modérée :http://www.bmj.com/content/356/bmj.j909.
Bénéfices que certains voudraient réserver aux classes favorisées (voir plus haut).

.

jeudi 13 avril 2017

Questions aux candidats

Merci à nos adversaires "Gotiques" qui, indiquant leurs positions, nous permettent d'affiner les nôtres... en utilisant évidemment la technique dite "prise du contre-pied" !
Il publient aujourd'hui les réponses de la plupart des candidats à l'élection présidentielle aux questions qu'ils leur ont posées.
Nous invitons donc nos lecteurs à prendre tout d'abord connaissance des questions 4, 5, 6, 7 et 8 :


L'usage de l'alcool :
4/ Remplacerez-vous l’avertissement légal « l’abus d’alcool est dangereux pour la santé » par «l’alcool est dangereux pour la santé» ?
5/ Remplacerez-vous la mention créée par les alcooliers : « à consommer avec modération » par l’étiquetage de la quantité d’alcool pur en grammes et le nombre de calories dans chaque contenant (bouteille, canette…) ?
6/ Taxerez-vous les boissons alcoolisées en fonction du nombre de grammes d’alcool pur qu’elles contiennent?
7/ Limiterez-vous les messages publicitaires à la nature du produit (vin, bière…) et à son degré d’alcool ?
8/ Les interdirez-vous dans les médias qui s’imposent à tous : sur Internet, par des affiches sur la voie publique, dans les transports en commun et à la radio ?

Ensuite, il s'agira de consulter les réponses des candidats et les commentaires qui leur ont été apportées sur le site dont «Claude Got est le responsable administratif du nom de domaine... et donc de son contenu» :  http://www.securite-sanitaire.org.
Une bonne synthèse a été publiée par les "Gotiques" mardi dernier d'abord dans le journal Le Monde :  http://www.securite-sanitaire.org/reponses2017/LeMonde11avril_a.pdf.

Disons le clairement, si nous avons parfois lu certaines positions avec satisfaction, celle d'un candidat nous a particulièrement déçus.
Le mieux "Gotiquement" noté, bien entendu : 20/20 !
Bien sûr, elle se situe dans la continuité de celle prise en 2012 :http://honneurduvin.vitisphere4.vitisphere.com/securite-sanitaire-7/.
Mais en 2015, nous avions bien cru qu'une évolution était possible :http://honneurduvin.vitisphere4.vitisphere.com/par-dela-la-politique/.
Hélas,  le "Gotisme" a su le rattraper...
20/20 contre le vin : quelle tristesse !


Autre chose : Bien noter cette exposition qui aura lieu cet été à Valréas, à l'occasion des 700 ans de l'achat de la ville par le pape Jean XXII en août 1317.
Photos libres sur : http://levindespapes.blogspot.fr/

lundi 3 avril 2017

Directement du producteur au consommateur

Il est certains documents très intéressants à analyser lorsqu'on cherche à mieux connaître quelles sont les motivations de l'Industrie des Études et Rapports Taxœnomanes...
Une nébuleuse dont le "centre de gravité" semble bien se situer a Villejuif (94).
Par exemple, le rapport rendu le vendredi 7 juin 2013 par le M. Michel Reynaud (hôpital Paul Brousse-Villejuif) à Mme Jourdain-Menninger, présidente de la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie :  http://cms.centredesaddictions.org/pdf/Mildt_MR_DJM_contribution.pdf.
 
Une synthèse en quelques mots ?
Page 206 : «Pour  résumer,  les  experts  européens  s’accordent  sur  les  éléments  suivants  : 
- l’alcool  est  le  produit  le  plus  dangereux  entrainant  des  dommages  sanitaires  et  sociaux majeurs. 
- Puis  viennent  l’héroïne  et  la  cocaine 
- Puis  le  tabac,  causant  surtout  des  dommages  sur  la  santé 
- Puis  le  cannabis,  causant  prioritairement  des  dommages  sociétaux»

Mais de quels experts parle-t-on, au juste ?
On peut le découvrir un tout petit peu en amont (page 204) : « Les  travaux  de  référence  ont  été  conduits  en  2007  et  2010  par  l’équipe  Britannique  de  David Nutt  puis  complétés  par  l’équipe  Française  de  M.  Reynaud  et  par  l’équipe  Néerlandaise  de Wim  Van  Den  Brink.  (Bourgain  et  al,  2012;  Nutt  et  al.  2007;  Nutt  et  al.  2010;  van  Amsterdam et  al.,  2010)».
 
Bon, David Nutt, l'auteur «des travaux "de référence" », on connaît et nous recommandons fortement à nos lecteurs de relire notre article du 4/04/13 : http://honneurduvin.vitisphere4.vitisphere.com/david-nutt/.
Et il faut noter qu'à la date de remise ci-dessus évoquée, il avait déjà depuis plusieurs mois publié une étude co-écrite avec M. Wim Van Den Brink : https://www.tni.org/en/issues/mild-stimulants/item/4445-generic-legislation-of-new-psychoactive-drugs.

Il s'agit donc entre ces 2 experts éminents d'une diversité de façade. Mais il fallait bien qu'il y en ait plusieurs affichés !
Au moins 3...
Reste l'"équipe française M. Michel Reynaud" dont est donc citée en référence l'expertise... dans un rapport présenté par M. Reynaud Michel !
Et réalisé avec le concours, parmi d'autres, de nombreuses sommités que nous avons à pratiquer depuis longtemps. 
Mme Hill, par exemple...
Et bien d'autres, "profssionnellement domiciliées"...  à Villejuif également !

En substance, sur le plan financier, qu'avons nous retenu de ce que propose ce rapport ?
◆ Sur le plan des recettes, des augmentations de la fiscalité appliquée à certains produits, évidemment ! 
Et bien entendu, en raison de la méthode choisie, l'accroissement le plus important concernerait le vin... (page 219).
À noter aussi, concernant l'usage de cannabis, que «la contraventionnalisation consti
tuerait une sanction plus adaptée à l'infraction de simple usage». (page 251)
Dame : les contraventions ça fait des sous !
Rapidement encaissés, en plus...
◆ Sur le plan des dépenses : « Une  partie  de  ces  taxes  doit  également  être  affectée  aux actions  de  prévention  ayant  fait  la  preuve  de  leur  efficacité.» (Page 138)
 
Par exemple l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie.
Ou bien l’Alliance Prévention Alcool.
Ou le RÉseau de Prévention des ADDictions. 
Ou bien tout autre structure appartenant à la constellation d'organisations œnophobistes.
Et pourquoi pas en créer une de plus ?
Avec bien sûr président, conseil d'administration, comité scientifique, budget dédié, etc... etc...
L'important étant évidemment l'aptitude à bien savoir se placer "sous le robinet".
Un an après la remise du rapport portant en première page le nom de M. Michel Reynaud, naissait le Fonds Actions Addictions présidé par... M. Reynaud Michel : https://www.actions-addictions.org...

3 dates en 2014: 
 
Le 3 février  (http://honneurduvin.vitisphere4.vitisphere.com/incoherences/) nous écrivions :
Le laboratoire Lundbeck, "souteneur logistique" de la série «Dépendance à l'alcool... État de piège» dont il est question dans cet article, a récemment mis sur le marché un médicament, le Sélincro, lequel «est indiqué pour réduire la consommation d’alcool...»
Et «sollicite l’inscription de SELINCRO sur la liste des spécialités remboursables aux assurés sociaux et sur la liste des spécialités agréées à l’usage des collectivités».
Page 3, chapitre 02 "Contexte" : http://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/evamed/CT-12915_SELINCRO_PIC_INS_Avis3_CT12915.pdf.
Le 18 juillet était créée la société Fonds Actions Addictions :
http://www.societe.com/societe/fonds-actions-addictions-813399367.html.
Parmi ses mécènes figure le laboratoire Lundbeck :
https://www.actions-addictions.org/nos-partenaires/#mecenes.