mardi 30 décembre 2014

France 2

Nous avions écrit il y a un certain temps un article comparant l'espérance de vie prévalant dans 2 îles  de la Méditerranée occidentale : http://www.honneurduvin.com/malte-et-sardaigne/.
 Si en Sardaigne, par tradition, la boisson alcoolisée étant le vin, à Malte, pour des raisons historiques, il en allait tout autrement.
 Et le résultat était éloquent...
.
 Tout dernièrement, au cours du journal de 20h sur France 2, le sujet de longévité sarde était abordé et une observation complémentaire nous a particulièrement intéressés.
 Voir de 32mn 25sec à 33mn : http://www.francetvinfo.fr/a-suivre-centenaires-treve-decouverte_491778.html.
.
 Ainsi donc, contrairement au régime crétois (ou diète méditerranéenne), la part solide de l'alimentation des concernés est relativement semblable à celle des européens moyens : «il ne faudrait se priver de rien» !
Et le point commun avec le régime crétois le plus évident est donc le verre de vin qui accompagne les repas !
.
 Bon à savoir, n'est-ce pas ?
.
Nota Bene : pour que l'article soit vraiment complet, il faudrait inviter le lecteur à relire une autre parution.
Le problème est que cette dernière est assez polémique et que nous voulons respecter les termes de la trêve que nous avons exposé mardi dernier : http://www.honneurduvin.com/rejouissances/.
 Aussi, une mise à jour aura lieu jeudi prochain.
.
Mise à jour du jeudi 02/01/2014 :
 Le fait que le vin soit le seul élément aux différents régimes "longévisants", rend encore plus révoltant son occultation dans différentes publications évoquant ces régimes.                                                                                                                           À ce sujet on peut relire notre article "L'île aux centenaires" (tout spécialement de la 4° à la 5° phrase).
.

Télomères et palmipède

Dixit le "Canard" :

«Un coup de vieux

Les centenaires en bonne santé ont de très longs télomères.

Les télomères, c’est ce qu’on trouve à l’extrémité des chromosomes.   Un indicateur de notre vieillissement cellulaire.
Plus le temps passe, plus ils rétrécissent.
Or, que vient-on de découvrir ? Que boire du soda non seulement fait grossir, mais raccourcit aussi les télomères.
C’est l’étonnante conclusion d’une étude publiée par l’American Journal of Public Healt, prestigieuse revue d’épidémiologie. Une équipe de chercheurs américains a eu l’idée de mesurer des télomères de 5 300 adultes en bonne santé. Résultat : les consommateurs réguliers de Coca-Cola ou de Pepsiont les télomères qui s’effilochent.
D’après les calculs des scientifiques, avaler deux cannettes par jour fait ainsi perdre en quatre ans l’équivalent de 4,6 ans d’espérance de vie.
Comment boire du soda peut-il rétrécir les télomères ? Mystère et boule de gomme.
« Cette étude montre qu’il existe un mécanisme invisible conduisant à un vieillissement accéléré », se contentent, pour le moment, d’expliquer les auteurs de l’étude.
En attendant, rappelons les autres effets joyeux des boissons gazeuses sucrées. Primo, elles sont fortement soupçonnées de favoriser le cancer de l’œsophage, à cause des remontées gastriques.
 Autre effet corrosif, celui de l’acide phosphorique, qui agit sur le squelette en perturbant l’absorption du calcium, particulièrement chez les femmes.
Et le sucre ? Une cannette contient en moyenne sept morceaux de sucre : un torrent de calories qui favorise l’obésité et les maladies qui vont avec, telles que le diabète.
Saluons comme il se doit l’initiative de Quick, qui a décidé d’installer dans ses 400 restaus en France un « drink spot », - en clair, une fontaine où boire des sodas à volonté – sans que le gouvernement s’en émeuve. Voilà une belle démonstration de sa cohérence en matière de santé publique.
C’est en effet la Caisse des Dépôts, donc l’État, qui, via sa filiale d’investissement, est le propriétaire de Quick.
Son patron, Pierre-René Lemas, était il y a encore peu de temps Secrétaire Général de l’Élysée. Offrir du soda à gogo au moment où les experts en santé publique demandent que soit alourdie la TVA sur les sodas....
À moins que raccourcir les télomères des Français soit l’arme secrète pour sauver le système des retraites ? Pschitt alors !» 

Quelques observations "Honneur du Vin" :

1) le "Canard" arrive aux mêmes conclusions que les nôtres concernant le rôle malbouffisant des pouvoirs publics via la caisse des Dépôts.
Voir notre article "Malbouffisation institutionnelle" du 24/05/2013.

2) il se risque à la même hypothèse que nous concernant le lien avec les préoccupations à l'égard des caisses de retraite.                                                                                          Voir notre article "Financement des retraites : calcul pervers ?" du 14/10/2012.

3) nous sommes tout à fait satisfait que, comme nous l'avons fait maintes fois, l'hebdomadaire satirique paraissant le mercredi souligne les effets délétères de l'acide phosphorique et surtout du sucre contenu dans les sodas cités, mais nous aurions aimé qu'il indique aussi qu'à l'inverse de ces breuvages les boissons alcoolisées accroissent la longueur des télomères comme nous l'indiquions il y a 1 an : "Révolution culturelle".

Comme nous nous l'avons souligné à maintes reprises, pour optimiser l'effet bénéfique de ces dites boissons alcoolisées, il faut (particulièrement important de le rappeler en cette période !) les consommer avec modération et, pour leur apport en polyphénols anti-oxydants, choisir préférentiellement celles qui sont issues, après fermentation, de jus de fruits.

Le vin, par exemple !

Canard, si tu nous lis...
.